Vous souhaitez recevoir le Caritas Info? 

La publication trimestriel peut vous être envoyée gratuitement par courrier ou par mail.  Tenez-vous au courant de l'actualité du réseau, 
envoyez- nous vos coordonnées à  regine.kerzmann@caritas.be

Nous soutenir? 

Découvrez sur ce site les différents projets portés par notre réseau, et actifs dans l'aide sociale de proximité dans toutes les provinces francophones du pays.  
Faites un don en ligne ci-dessus en toute sécurité
Ou par virement sur le Compte national:  BE79 2100 6791 7533 - mention : Don - 
Attestation fiscale délivrée à partir de 40€/an.

 

Suivez-nous sur Facebook

page Caritas Secours francophone

Elections 2024

Notre participation à la Carte Blanche publiée dans le quotidien Le Soir

https://www.lesoir.be/592286/article/2024-06-03/elections-2024-et-la-societe-civile-dans-tout-cela

 
 
Organisé par Caritas Secours à Liège avec la Bibliothèque des Prémontrés. 

Une après-midi familiale et conviviale. C'est gratuit.

Élections 2024 : Et la société civile dans tout cela ?

https://www.lesoir.be/592286/article/2024-06-03/elections-2024-et-la-societe-civile-dans-tout-cela

Le 9 juin nous sommes appelés à nous rendre aux urnes pour faire vivre notre démocratie. A côté de cette démocratie dite politique, existe une démocratie sociale et participative très vive, souvent constituée en ASBL et généralement dans les secteurs du non-marchand. Elle confère à la Belgique un modèle de société envié, une gouvernance et une organisation de ses politiques publiques, fruits d’équilibres bâtis sur la durée.

Carte blanche -

Par un collectif de signataires*

Les corps intermédiaires les plus connus sont : les fédérations sectorielles, les syndicats, les mutualités et les mouvements sociaux… Légalement reconnus, ils défendent un intérêt collectif. Ils se distinguent ainsi des lobbies qui agissent souvent pour défendre des intérêts limités voire, purement commerciaux.

L’implication forte et la coresponsabilité de cette société civile ainsi organisée apportent, par son expertise et sa représentativité, un soutien à la légitimité de l’action publique. Elle assure stabilité, cohésion et paix sociale, augmente l’efficience des politiques décidées et garantit une couverture élevée des prestations de même qu’un accès effectif aux services… dans ce qui touche le quotidien des populations : l’enseignement et l’accueil extrascolaire, l’aide et soins à domicile, l’hôpital, la crèche, la maison de repos, les mouvements de jeunesse, les services sociaux mutualistes, les organisations d’éducation permanente, les services d’hébergement de personnes porteuses d’un handicap ou d’aide à la jeunesse…

Menaces sur notre modèle

Force est de constater que ce modèle, est de plus en plus remis en question, tantôt de manière frontale (fake news, conditionnalité de l’agrément à ne pas être un contre-pouvoir à « l’autorité »…), tantôt de manière larvée (mécanisme d’exception, dispositifs de participation directe, non-respect des accords, volonté de faire de l’associatif le vassal du service public, diminution des ressources allouées aux acteurs associatifs non-marchand…).

Cet affaiblissement se marque notamment, par une chute d’attractivité de métiers pourtant en pénurie ou par l’absence / l’arrêt de régulations qui amène à la commercialisation de services à la population. Phénomène qui induit une augmentation des inégalités sociales, culturelles, éducatives et de santé, ainsi qu’une perte de sens pour les travailleurs.

Parallèlement, comme le souligne le Professeur Pierre Reman*, une « nouvelle forme de fausse démocratie dite d’opinion », émerge notamment, à travers les nouvelles formes de participation directes individualisées induites tantôt par les réseaux sociaux tantôt par la classe politique. Celle-ci cherchant à retrouver la confiance de la population en prétextant que s’adresser à une représentation de la société civile serait une méthode dépassée. « La relation n’est plus horizontale et médiatisée entre société politique et société civile – ce qui permet débats et délibérations – mais, uniquement verticale entre le “pouvoir” et le public ». Dans ce contexte, la société civile organisée et le tissu associatif non marchand seraient affaiblis, avec une extension de la sphère marchande.

Notre proposition

Autrement dit, nous pensons que l’avenir de notre démocratie ne se limite pas au 9 juin, mais bien plus à la manière dont les partis politiques : (1) pensent l’organisation, la gouvernance de la Cité et la place des corps intermédiaires, (2) renforcent le rôle de la société civile, singulièrement du secteur associatif pour assurer une offre de service suffisante, accessible et de qualité à la population, (3) reconnaissent l’engagement bénévole des citoyens qui soutient et permet toute cette offre et (4) renforcent l’attractivité des métiers de l’enseignant à l’aide-familiale, de la puéricultrice à l’assistance sociale, de l’éducateur à l’infirmière, du directeur à l’animateur… et des secteurs non marchands qui sont au cœur de ce qui caractérise l’humanité et la solidarité dont notre société démocratique a besoin !

*Économiste, Professeur émérite de l’UCL, ancien directeur de la Faculté ouverte de politique économique et sociale (Fopes).

*Signataires : Etienne Michel, Secrétaire Général du SEGEC – Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique ; Philippe Devos, Directeur Général d’UNESSA – Fédération multisectorielle des services actifs dans l’accueil, l’accompagnement, l’aide et les soins aux personnes du secteur associatif ; Alexandre Verhamme, Directeur Général de la MC – Mutualité Chrétienne ; Gaël Verzele, Directeur Général de la FASD – Fédération des services d’aide et de soins à Domicile ; Milèna Chantraine, Secrétaire Générale de la PFV – Plateforme Francophone du Volontariat ; Hadrien Wilputte, Secrétaire Général du CJC – Conseil de la Jeunesse Catholique ; Peter Annegam, Président de Caritas Secours Belgique ; Christine Franckx, Présidente d’Altéo, Mouvement social des personnes handicapées, valides et malades ; Philippe Bodart, Président Enéo, Mouvement social des Aînés.

_________________________________________________________

L'aide aux sinistrés se poursuit au quotidien
28/05/2024

Sur Liège, l'ASBL Côté Solidarité (projet 732 375) est heureux de mettre en place en collaboration avec la Commune de Dalhem un centre d’accueil à la suite des inondations catastrophique de ce 18 mai.

Les citoyens pourront y trouver :

· Une aide matérielle de premier secours tel que kit de cuisine, chauffage d’appoint et tout l’indispensable afin de retrouver une autonomie rapidement

· Un coin d’accueil et d’écoute : Venez partager un moment avec nous !

· Un support administratif et juridique : grâce l’appui de ses bénévoles et du Réseaux des écrivains publics

Accompagnant encore plus de 200 foyers en difficulté à la suite des inondations de 2021, Côté Solidarité s’est de suite mobilisée lors des inondations de ce mai. Il nous pouvait en être autrement. En effet, lors de chaque intempérie, l’association reçoit des centaines de messages et d’appels : le traumatisme de 2021 réveille les angoisses de l’ensemble des personnes impactées depuis 2021.

Ce sont des dizaines de sms et de whatsapp que nous avons reçus, corroborés de photos, étaye Tinou, d’abord cheville ouvrière du centre du Laveu et désormais administrateur de l’organisation. Depuis cette catastrophe, nous avons tissé des relations privilégiées avec ces familles. Lors de chaque évènement pluvieux, ce sont les mêmes stress qui nous reviennent.

Si les communes impactées en 2021 ont réagi, comme Trooz qui a mobilisé ses équipes et anticipé, communiqué en quasi-temps réel avec l’association et les citoyens afin de les rassurer, il s’agit au contraire, au vu de l’ampleur des dégâts, une situation nouvelle pour la commune de Dalhem et ses voisines.

C’est pourquoi dès le 19/05, Côté Solidarité a enclenché son plan d’action : un numéro d’urgence le 04 295 59 50, ouvert de 8h à 20h et a mobilisé l’ensemble de ses équipes. « Au vu de notre expérience, nous ne pouvions pas rester sans réagir. Nous avons malheureusement l’expérience et a contrario le bonheur d’avoir des équipes formidables qui se sont rapidement manifestées » explique Christophe Mathysen, fondateur de l’association.

« Cela fait presque trois ans que nous accompagnons des centaines de familles » explique Maryline Goffart, Vice-présidente de l’association, « sans nous, l’impulsion et la bienveillance que nous leurs accordons, ils risqueraient de basculer vers la précarité. Dans notre société, ce n’est pas acceptable et nous sommes capable, ensemble, de leur redonner un espoir. »
Marie-Claire, renchérit : «  Il ne faut pas sous-estimer les cas les plus compliqués : tentatives de suicides, maladies subséquentes... notre quotidien n’est pas simple mais que feraient toutes ces personnes si nous n’étions pas là ! Côté Solidarité est un rempart pour tout un chacun ! »

L’association, forte de son expérience sera dés lors présente dès ce samedi 25/05 pour la gestion du Centre de dons mais surtout d’accueil, en collaboration avec la commune et le CPAS de Dalhem et au support de Caritas.

 TEL: 04 295 59 50 ou dalhem@cotesolidarite.be

________________________________________________________________________

La question du désespoir, formation

Par le Vicariat pour le Développement humain intégral du diocèse de Tournai.

 

5ème édition des Housing Action Days - avril 2024

On a mal au logement !

En ce mois de mars 2024, déjà deux personnes sont mortes dans la rue à Liège. Deux, parmi combien d’autres, à Liège et ailleurs.
Fin juin, une première marche du vide réunissait une vingtaine de personnes au centre d’Ottignies. Cette promenade guidée d’environ cinq kilomètres vise à sensibiliser divers publics à la question du droit au logement et, tout particulièrement, à la lutte contre l’inoccupation. La première marche abordait notamment l’action en cessation. Cet outil de lutte contre l’inoccupation dont des associations de droit au logement peuvent se saisir est consacré par le Code wallon de l’habitation durable.
L’originalité du dispositif est de partir du local pour agir sur le régional. La dernière marche du vide en date s’est tenue à Liège le 16 mars dernier. Et le 6 avril, devant l’Hôtel de Ville liégeois, aura lieu encore une grande manifestation pour le droit au logement. Clairement, notre société, a mal au logement.

Que faire ? Que nous manque-t-il pour avancer dans le bon sens et faire rétropédaler l’augmentation constante du nombre de « sans toit », en Wallonie et à Bruxelles ? Pourtant, des alternatives au manque de logements sociaux existent. Les Infirmiers de rue, à Bruxelles et à Liège propose le concept de « Tiny House », ces bungalow durables transportables aisément comme piste de solutions alternatives.

Encore faut-il savoir où les poser ? On serait en droit de se poser la question suivante : existe-t-il une véritable volonté politique de remédier à cette problématique ?  Du côté de l’associatif, la réponse est un grand oui !

A Caritas Secours, grâce à vous, nous soutenons de nombreux projets en lien avec l’aide au logement, ce droit humain inaliénable qui mérite toute notre attention, chaque jour que Dieu fait.

_________________________________________________________________________

Homena vous invite

12 avril 2024 : concert "De si loin, ici"
Poèmes de l'exil mis en musique à 21h au Quatre Quarts à Court Saint Etienne avec Sarah Turine, Anne-Laurence Lefin et pleins d'autres.
Concert au profit d'HOMENA.
Pour plus d'informations, suivez le lien "Evénement Facebook" ci-dessous :
Concert : De si loin, ici. Poèmes de l'exil mis en musique | Facebook
 
20 avril 2024 : Après-midi jeux de société
 
Après-midi jeux de société suivi d'un repas "couscous maison".
Un animateur de Oika Oika sera présent pour expliquer les jeux.
Inscription obligatoire via notre adresse mail.
Une tombola sera organisée avec un jeu surprise à gagner !
Inscrivez-vous vite car le nombre de places est limité. 

 

 

 

 

En Brabant wallon, ce week-end

 

Deux événements en faveur d'HOMENA ASBL ce we 16-17 décembre.
L'association a besoin de soutien dans cette dernière ligne droite pour atteindre les 100.000 € !

 ___________________________________________________________________________________

Caritas en musique, en juin, à Liège

Depuis 7 ans, dans le cadre de la fête de la musique, la délégation de Liège et la bibliothèque de l'Espace Prémontré (ancien séminaire de Liège) organise un dimanche après-midi convivial, musical et familial au profit du réseau dans la cour de l'Espace Prémontrés. 

Prochain rendez-vous fixé le dimanche 23 juin de 14h30 à 22h à Liège

Plus d'info à venir.

Adresse: Rue des Prémontrés 40 à 4000 LIEGE. 

_____________________________________________________________________________________

Dans le Hainaut, la Petite Maison du Peuple de Colfontaine a rejoint notre réseau ! Ce projet est né à l’initiative d’un petit groupe de citoyens locaux.

Mars 2024

Le but de cette association est de soutenir les nécessiteux par des services bénévoles comme écrivain public, bibliothèque, aide aux devoirs… L’ASBL organise de nombreuses activités: dégustation de bon sens, marché gratuit, aides aux SDF, cadeaux aux enfants démunis, animations pour personnes âgées , animations dans des quartiers laissés pour « morts » de la commune, soutiens aux injustices, chasse aux œufs...

Afin de financer ses activités, en plus des dons financiers qui sont le bienvenu, l’association récolte des lots de tombola, mais aussi des produits invendus, fiches recettes, matériel pédagogique à destination des enfants, posters, matériel pour le petit jardin citoyen (semences...) mis sur pied, aliments pour animaux destinés aux amis à quatre pattes des personnes sans abri, produits d'hygiène, vêtements en bon état pour son petit marché gratuit...

 __________________________________________________________________________________

A Bruxelles,  le projet d’envergure Village Sainte-Anne, prend vie. Le Village Sainte-Anne est le digne successeur du Centre Rafaël fondé par l’Abbé Reginald Rahoens.  Ce projet à rejoint le réseau Caritas Secours par le biais de l’ASBL Rafaël.

Avec le temps, il a fallu penser à un projet de rénovation complète du site. Le projet du Village Sainte-Anne est alors né. Les travaux ont débuté en 2021.

 Ouverture bientôt

En 2024, nous aurons le plaisir d’offrir 52 appartements sociaux et de nombreux espaces pour des associations, mais aussi pour les habitants du site et du quartier. Nous voulons en outre y développer une méthodologie participative et solidaire ; rendre le Village Sainte-Anne un lieu phare où on peut obtenir des services, développer des activités, prendre une tasse de café, faire émerger de nouvelles solidarités.



Début des années 90, la congrégation propriétaire de l’ancienne Clinique Sainte-Anne à Bruxelles offre ses infrastructures à un projet d’hébergement de personnes en grande précarité. L’ASBL Rafaël est alors créée pour gérer et animer le site. Durant plus de 20 ans, Rafaël offrira le gîte et le couvert à des personnes en grande précarité.

___________________________________________________________________________________

Inondations: la fin des aides le 30 juin 2023

Des mois de collaborations, un an et demi d’existence pour les uns, près de deux année de terrain pour les autres, les Dispositifs d’Accompagnement individuels (Dasi) mis en place par la Wallonie en mars 2022 pour venir en aide et accompagner les victimes des inondations de juillet 2021 ont achevé leur mission ce 30 juin. 

Un bon millier de familles aidée en province de Liège grâce à l’enthousiasme de cette équipe (qui n’est pas au complet sur la photo). Au nom des victimes des inondations, Merci à toutes et merci d’avoir si efficacement collaboré avec Caritas Secours francophone.

 

 

Beau succès de Caritas en musique, le dimanche 25 juin 2023 à Liège

 Méline, la chanteuse arménienne de l'ASBL Mesrop Machtot a fait danser. Les contes en musique ont chomme toujours drainé de nombreux enfants et parents. Merci aux équipes de Don Bosco Liège et à la Bibliothèque du Séminaire. 

 

Séva et Dominique Thonar ont conclu la soirée après les prestations de Bouldou et Mona, le groupe Elle est où Anne? et le passage de la jeune Maytrise de la Cathédrale de Liège. 

 __________________________________________________________________________
Mai 2023 
INONDATIONS

C'est le 30 juin prochain que prendra fin l'accompagement officiel des victimes des inondations de juillet 2021 via le service wallon DASI (Dispositif d'accompagnement individuel). 

Le profil des personnes toujours en difficultés reste préoccupant et concerne une centaine de familles principalement situées en province de Liège, sur l'arrondissement de Liège (Angleur, Chânée, Kinkempois) mais aussi sur Chaudfontaine, Esneux, Tilff, Olne, Trooz et Verviers. 

Caritas Secours, St Vincent de Paul et la Croix-Rouge continuent de s'activer afin de sortir un maximum ces familles des soucis financiers et matériels. Nombre d'entre elles ont été flouées par des entrepreneurs malveillants. Les coûts des matériaux ont augmenté, ils doivent faire face à d'innombrables difficultés d'ordre pratique et financiers.

Nombreux sont les sinistrés qui ont aussi besoin de coups de main logistique pour pouvoir réintégrer pleinement leurs maisons, besoin de soutien pour garder courage et terminer d'avancer.

Nhésitez pas à nous contacter. Nettoyages, peinture, travaux de rénovation, jardinage, carreleurs, plafonneurs, ....

  • Sur Liège: contactez
    ASBL Coté Solidarité 
    Rue des Grands Prés, 164, Chênée. Tel.: 04 295 59 59
    mail: aide@cotesolidarite.be
          ASBL Caritas Secours francophone
          regine.kerzmann@caritas.be
 
  • Sur Verviers
    Le relais social: Mme Delvenne: relais.social.urbain.verviers@rsuv.be

  • Sur Esneux: contactez Cap's Mery: avenue d'Esneux 176.
    Tel. 0473 56 39 23

 

_____________________________________________________________________
INONDATIONS

"Ce n'est pas parce que vous fermez un dossier que cela signifie que le problème est résolu"

08 Février 2023

La famille Caritas a tenu à ajouter une note de bas de page au message publié par Assuralia à l'issue des demandes d'indemnisation pour les inondations.

Début février, Assuralia a indiqué que tous les sinistres liés aux inondations en Wallonie, à l'exception de 3%, avaient été clôturés, pour un montant de 2 milliards, qui passerait à 2,4 milliards selon les estimations. Il semblait que c'était la fin du problème. Toutefois, Assuralia a plaidé pour que les choses aillent plus vite à l'avenir et que la charge administrative soit réduite. Nous ne pouvons qu'être d'accord avec cela. Quant aux faits que les problèmes liés aux inondations seraient largement derrière nous, il s'agit là d'une sous-estimation grossière de la réalité.

De nombreux dossiers d’indemnisation traînent encore, de nombreuses victimes vulnérables ne figurent pas dans les chiffres officiels de remboursement. En cause : la lenteur et la lourdeur des démarches administratives, l’impossibilité de prouver la valeur des biens disparus, l’absence de logement provisoire et la malveillance et l’exploitation de certains entrepreneurs véreux.

"Nous travaillons en étroite collaboration avec plusieurs associations locales sur le terrain, qui sont en contact quotidien avec des centaines de familles victimes de ces inondations. Beaucoup d'entre elles vivent encore dans des conditions éprouvantes. Elles vivent au premier étage parce que le rez-de-chaussée n'est pas encore sec, dans des conditions sanitaires insuffisantes depuis plus d'un an et demi. Aujourd'hui encore, de nouvelles victimes se manifestent", explique Jean Spronck, président de Caritas Secours.

Depuis la catastrophe survenue en juillet 2021, Caritas, par l'intermédiaire de ses départements opérationnels nationaux Caritas Secours et Caritas Hulpbetoon, a déployé de nombreux efforts sur les territoires touchés grâce aux nombreux dons reçus. Par exemple, nous avons distribué de nombreuses boîtes à outils, des dizaines de poêles à pellet, des ressources énergétiques (bois, pétrole, pellets…),des milliers litres de peinture, de l’aide matériel et autres équipements électroménagers.

Entre résilience et abandon

Maintenant que l'aide gouvernementale annonce la fin de son accompagnement pour le 30 juin, Caritas a mis en place sa propre Task force, avec l’ASBL Coté Solidarité et des Ecrivains Publics volontaires. Par ce biais, nous voulons fournir une assistance juridique aux victimes vulnérables laissées pour compte près de deux ans après le drame. Nous voulons les aider à savoir exactement ce à quoi elles ont droit, quelles démarches elles doivent entreprendre et aussi les aider à rédiger des lettres, à les classer et à assurer le suivi auprès des administrations.

Dominic Verhoeven, directeur Caritas Vlaanderen de conclure : "Certaines victimes des inondations ont même abandonné l'espoir de récupérer quoi que ce soit parce qu'ils ne savent plus par où prendre leur dossier, leur chantier; ils ne sont pas rares à se débattre encore avec toutes les procédures administratives et numériques. C'est pourtant, déjà le second hiver qu'ils sont forcés de traverser dans des conditions éprouvantes."

 

________________________________________________________

 

 

Faites un don en ligne!

Depuis le 1er juin 2021, le site de caritassecours.be vous permet de « donner » en ligne tout en bénéficiant toujours de la défiscalisation de vos dons ( 45%) à partir d’un don de 40 € par an.

Simple et facile, un don à portée de souris

 1. Munissez-vous de votre digipass (boitier de lecture de carte bancaire)
2. Cliquez sur le « bouton » ci-dessus, FAIRE UN DON, placé sur le bandeau supérieur de la page d’accueil
3. Remplissez ensuite le triptyque simplement et complètement.
Dédicacé ou non votre don à un projet de l’une ou l’autre délégation régionale en indiquant le numéro du projet ou son nom.

Nous vous assurons que cette nouvelle façon d’effectuer un don est totalement sécurisé et porté par la plateforme spécialisée et st le leader européen de la collecte de dons en ligne. Pour toute info : dons@caritassecours.be

___________________________________________


 Agissez tout en restant chez vous!

Face à la crise sanitaire qui frappe l’humanité, outre les personnes infectées par le Covid-19, les personnes les plus touchées sont et seront une fois encore, les plus démunis. Le réseau de services sociaux de proximité, partenaire de Caritas Secours  se trouve en première ligne pour y faire face.

Les demandes d’aides directes affluent et se poursuivront, on le sait, après le confinement. L’impact économique et social de la crise est inéluctable.

Les permanents et de très nombreux volontaires oeuvrent  encore chaque jour à travers une centaine d'associations locales active dans toute la fédération Wallonie-Bruxelles afin de répondre aux attentes des plus précarisés. 

Pour rappel, Caritas Secours  ne dispose d’aucun subside, d’aucune aide publique.  Afin de faire face aux nombreuses demandes d’aides directes nous lançons un appel à dons (déductibles dès 40 €/an en 2021) afin de participer à l’effort commun.

Caritas Secours francophone: compte BE79 2100 6791 7533 ,

Nous ne vivons pas tous ce contexte  de confinement historique et exceptionnel armés du même confort de vie, de la même « chance ». On ne peut laisser davantage d’inégalités s’installer. On ne peut pas ne pas offrir les mêmes chances à tous,  de « survie » et de « vivre ce confinement » dans le respect des droits humains fondamentaux sans agir près de chez soi.  Tout en restant chez vous, on compte sur vous, ils comptent sur vous.

________________________________________________________________________________

 

Une seconde maison Lazare à Bruxelles !


L’ASBL Lazare, créée en 2017, vient d’ouvrir une seconde colocation solidaire à Bruxelles ! Les colocations Lazare réunissent des jeunes actifs bénévoles et des personnes qui ont connu la rue ou la galère, dans le but de grandir ensemble et, quand c’est possible, de se réinsérer socialement. Chacun y a sa chambre et tous se retrouvent dans les espaces communs pour partager des moments de convivialité et tisser des liens d’amitié. Lazare dispose désormais de deux lieux de vie à Bruxelles : une maison d’hommes à Etterbeek, qui accueille actuellement 12 hommes, et une maison de femmes à Bruxelles Centre, où 6 femmes se sont installées récemment. Le 18 novembre, elles ont d’ailleurs ouvert les portes de leur maison, lors d’un repas de l’amitié, pour faire connaitre leur quotidien aux amis, aux voisins, aux partenaires du secteur social et également à d’autres personnes isolées. Le week-end du 1er décembre, elles partiront en week-end à la campagne toutes ensemble, l’occasion de vivre un moment convivial et de resserrer encore plus les liens qui les unissent.
Le prochain repas de l’amitié Lazare aura lieu le 16 décembre à Etterbeek, si vous souhaitez participer et connaître les détails, vous pouvez nous contacter : bruxelles@lazare.eu.


Pour soutenir Lazare via Caritas Secours: IBAN BE14 3100 7989 8683, mentionner “732105Lazare" en communication.

Vous souhaitez recevoir le Caritas Info? 

La publication trimestriel peut vous être envoyée gratuitement par courrier ou par mail.  Tenez-vous au courant de l'actualité du réseau, 
envoyez- nous vos coordonnées à  regine.kerzmann@caritas.be

Nous soutenir? 

Découvrez sur ce site les différents projets portés par notre réseau, et actifs dans l'aide sociale de proximité dans toutes les provinces francophones du pays.  
Faites un don en ligne ci-dessus en toute sécurité
Ou par virement sur le Compte national:  BE79 2100 6791 7533 - mention : Don - 
Attestation fiscale délivrée à partir de 40€/an.

 

Suivez-nous sur Facebook

page Caritas Secours francophone

Elections 2024

Notre participation à la Carte Blanche publiée dans le quotidien Le Soir

https://www.lesoir.be/592286/article/2024-06-03/elections-2024-et-la-societe-civile-dans-tout-cela

 
 
Organisé par Caritas Secours à Liège avec la Bibliothèque des Prémontrés. 

Une après-midi familiale et conviviale. C'est gratuit.